Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après-midi de rêve chez Caudalie (3)

Grand soin du visage

L'hôtesse me guide à l'étage et, comme dans la cabine précédente, me fait déshabiller et enfiler un string jetable (ils pourraient les faire en dentelle pour que les clientes se sentent un minimum sexy, non ?). Elle me demande :

"Vous préférez quel style de musique ? Zen, monde, classique ?"

Mince, elle a trop soupé de la musique zen et elle va mettre un requiem, ce qui me fait pleurer à chaque fois. Mais non, ouf, elle laisse le CD zen. Elle commence par nettoyer mon visage, et m'asperge d'Eau de beauté Caudalie.

"Très efficace pour nettoyer les impuretés, resserrer les pores et donner un coup d'éclat au teint", dit-elle.

Après quoi, elle se met en tête d'enlever mes points noirs et là je l'avoue, c'est LE moment douloureux de la journée. Je tente un timide :

"Je croyais qu'il ne fallait pas enlever les points noirs ?

Elle répond :

- C'est vrai, mais je vais vous appliquer un sérum juste après, qui évitera leur réapparition."

Bon, je me tais et souffre en silence.

Les points noirs enlevés, elle applique un masque sur mon visage. Pendant le temps de pose, elle masse mes mains, mon cou et mes bras – et là, je lui pardonne le triste épisode des points noirs.

Une heure, un litre de sérum, d'huiles et de crèmes plus tard, je quitte mon hôtesse à regrets (je veux encore des massages sur la raie du nez s'il-vous-plaît !). Je me regarde dans le premier miroir qui passe : zut, elle m'a enlevé les points noirs, mais à la place j'ai plein de points rouges ! En plus, comme elle a massé mon cuir chevelu, j'ai les cheveux gras. Heureusement, les seuls clients masculins qui se trouvent là aujourd'hui ont plus de soixante-dix ans.

Je retourne dans le hall de la piscine. Je ferais bien un petit plongeon, mais après tous les produits fabuleux qu'on m'a appliqués sur le corps et le visage et qui ont rendu ma peau douce et lumineuse comme celle d’une princesse orientale, je refuse de diluer ces effets miraculeux dans l'eau. Tant pis pour la piscine, les jets et les brasses, c'est ça aussi le luxe : c'est être assez snob pour ne pas prendre la peine de profiter de tout le confort mis à sa disposition. Je m'affale donc dans un transat (l'huile, c'est bon pour le cuir, non ?) et je bouquine la littérature Caudalie : Figaro Madame, Elle, le catalogue Hermès… Je ne suis pas encore totalement snob alors je me tords régulièrement les cervicales pour admirer la pièce et la piscine derrière moi. Devant, par la baie vitrée, je contemple les bâtiments du complexe hôtelier. C'est splendide.

 

Après-midi de rêve chez Caudalie (1)

Après-midi de rêve chez Caudalie (2)

Après-midi de rêve chez Caudalie (4)

 

C. T.

Après-midi de rêve chez Caudalie (3)
Tag(s) : #Reportages

Partager cet article

Repost 0