Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOS cheveux gras

Un matin sur deux, vous vous demandez pourquoi vos cheveux semblent aussi gras que si vous ne les aviez pas lavés depuis dix jours, alors que vous les avez shampooinés il y a 48 heures à peine. Et un matin sur deux, vous dégainez la bouteille de shampoing dans l’espoir de redonner à votre chevelure éclat et légèreté. Et si ce n’était pas la bonne solution ? Voici les gestes anti-cheveux gras à apprendre illico pour avoir des cheveux aussi flamboyants que ceux de Jennifer Aniston.

Pourquoi & comment : la malédiction des cheveux gras

Les cheveux graissent au fur et à mesure de la journée, non pas parce que des gouttes de beurre invisible dégoulinent des nuages ou du plafond de votre bureau, mais parce que votre cuir chevelu, ce fourbe, sécrète avec plus ou moins d’énergie du sébum. Cette sécrétion est considérée comme excessive lorsque les cheveux redeviennent gras dès le 2e ou 3e jour après le shampooing. Le sébum est régulé par les hormones ; en clair, vos cheveux auront encore plus tendance à graisser en période prémenstruelle.

Première étape : changer son mode de vie

La séborrhée est accrue par de multiples facteurs que vous devez limiter au maximum, particulièrement le stress et l’alimentation. Évitez également le tabac et la pollution, qui salissent plus rapidement vos cheveux.

Une nourriture trop riche en graisses animales, en céréales raffinées et en sucres surcharge votre organisme en toxines et augmente le taux d’insuline dans le sang, favorisant la production de sébum. Par contre, bonne nouvelle : le chocolat n’influence pas les sécrétions sébacées ! Une alimentation riche en légumes et fruits frais favorise l’élimination des impuretés séborrhéiques. Vous pouvez également faire des cures qui réguleront la séborrhée (zinc, vitamine B6).

Autre astuce : mettez-vous à la pilule. Sceptique ? Certaines pilules contraceptives telles que Diane et Jasmine sont efficace dans le traitement de l'acné, et donc contre la séborrhée du cuir chevelu qui fonctionne selon le même processus.

Deuxième étape : diminuez les shampoings

Plus vous vous lavez les cheveux, plus votre cuir chevelu est agressé et plus les glandes sébacées sont stimulées. Si au début l’objectif peut vous sembler irréaliste, vous devez diminuer progressivement le nombre de shampoings hebdomadaires, l’idéal étant à terme de vous contenter de 2. Les jours de "cheveux gras", optez pour un foulard, un chapeau ou une queue de cheval. Peu à peu, votre cuir chevelu retrouvera son équilibre et vous éprouverez moins le besoin de laver vos cheveux. Si vous n’avez pas peur de changer de tête, n’hésitez pas à opter pour une coupe courte, qui vous aidera à débuter ce processus : le poids allégé de la chevelure soulage le cuir chevelu, et les cheveux deviennent naturellement plus sains et forts.

Troisième étape : choisir un shampoing adapté

Utilisez un shampoing "ultra doux" au pH neutre. Méfiez-vous du pouvoir moussant de votre shampoing : plus il mousse, plus il agresse votre cuir chevelu. Fuyez les shampoings anti-séborrhéiques à base d’alcool, qui modifient le pH du cuir chevelu, ainsi que les shampoings pour bébés, qui contiennent des agents surgras. Si vous optez pour un shampoing spécifique pour cheveux gras, évitez les marques des supermarchés trop décapantes et achetez-le plutôt chez un coiffeur ou dans une parapharmacie. Certaines marques comme Klorane, Furterer ou Kerastase sont reconnues par les dermatologues. Attention, n’utilisez ces shampoings qu’1 à 2 fois par semaine.

Quatrième étape : les bons gestes pendant et après le shampoing

Efforcez-vous de diminuer la température de l’eau du shampoing (vous verrez, les moisissures de la salle de bain auront tendance à disparaître par la même occasion). Si vous utilisez un soin démêlant, appliquez-le seulement sur les pointes, en dessous des oreilles afin de ne pas alourdir la chevelure. Rincez ensuite vos cheveux à l’eau froide, voire très froide, pour calmer les glandes sébacées ; cela permet aussi de resserrer les écailles et donc de rendre vos cheveux plus brillants. Au sortir de la douche, contentez-vous d’éponger vos cheveux, et préférez une brosse à bouts ronds plutôt qu’à poils serrés, qui fait glisser le sébum sur les longueurs. Utilisez un sèche-cheveux à température douce, et tenez-le à 15 cm de la chevelure ; effectuez des mouvements de va-et-vient afin de ne pas sécher les mêmes mèches plus de quelques secondes.

Cinquième étape : les gestes à éviter pendant et après le shampoing

Schéma classique d’une séance "décrassage de cheveux gras" : on shampooine 2 ou 3 fois ses cheveux, à coups de massages énergiques et de quelques minutes de pose du shampoing, histoire que celui-ci dévore toutes les traces de sébum pendant qu’on se savonne le corps et le visage. Bien, c’est vrai que ça semble efficace en théorie, d’ailleurs moi qui vous écris je suis scrupuleusement ce procédé depuis ma prime adolescence, mais c’est l’exact opposé de ce qu’il faut faire ! Un seul shampoing suffit, tout comme un léger massage ; le temps de pose est inutile, il ne fait qu’abîmer votre cuir chevelu (vous laissez poser le gel douche sur votre corps ? Non ? Eh bien c’est pareil) : rincez de suite. Enfin, ne passez plus la main dans vos cheveux, sauf en cas d’opération séduction : à chaque toucher, les glandes sébacées s'activent pour protéger le cuir chevelu.

Une fois ces bonnes habitudes acquises, optez pour des produits naturels et des gestes simples : lire la suite.

C. T.

Tag(s) : #Solutions beautés, #Beauté des cheveux

Partager cet article

Repost 0